"Avoir du coeur au ventre"

 

Dans cette expression le mot cœur est employé dans le sens de courage, selon l'ancienne anatomie grecque qui logeait dans le cœur aussi bien qu'affectivité, la sensibilité, que le courage et aussi l'intelligence. On disait au XIIIe qu'il fallait savoir les choses par cœur. 

Mais le cœur au ventre allez-vous me dire, que fait-il à cette place?

Au Moyen Âge la notion de ventre était beaucoup plus étendue qu'aujourd'hui. Le mot désignait aussi bien l'abdomen que la cavité de la poitrine et parfois aussi l'intérieur de la tête. On avait trois formules: le ventre supérieur, le ventre moyen et le ventre inférieur.

D'ailleurs souvenez-vous. D'Aubigné parlant de l'assassinat d'Henri IV écrit encore: "L'assassin tira d sa manche un couteau, duquel il lui donna dan sle peiti ventre".