"Faire le mariol"

 
 

Pour beaucoup l'expression désigne un malin, un astucieux, un individu difficile à tromper.

Il existe pourtant des sens  plus ancien comme  celui de faire  le" joli cœur", "l'intéressant", le" godelureau".

Mais il existe un sens encore plus ancien, venant du mot, mariole, diminutif de Marion, lui-même diminutif de Marie. Au XIIIe, c'est un terme de mépris pour désigner la Vierge Marie. C'est un terme pour désigner avec suspicion les adorateurs de la vierge:

"Quant uns hom croit que li grant Deus

Fust nez de cele mariole."

                                                 Gautier de Coincy XIIIe siècle.